Cape de portage

cape de portage imperméable et doublée, facile à mettre et à enlever même quand bébé dort…

Il fait froid dehors, vous avez besoin de mettre bébé au chaud sans le réveiller… ce patron de cape est fait pour vous!

Ce tutoriel pour débutantes vous permet de créer une cape de portage de conception originale pour tenir bébé au chaud dans une écharpe de portage ou un porte bébé. Elle est également très pratique dans le cosy, la poussette ou pour une sieste à l’extérieur. Multifonction, elle remplace avantageusement une chancelière.

La cape de portage protège bébé grâce à un tissus imperméable et doux, elle est doublée de polaire et bénéficie de plusieurs améliorations comme :
Un élastique qui referme la cape tout autour du bébé.
deux écharpes amovibles pour pouvoir les laver facilement.
Un col en polaire protégant la nuque.
Une capuche en pointe offrant un super effet lutin.
Et le porteur a les mains bien au chaud dans un tube en polaire qui permet de câliner bébé.

La cape se fixe grâce à deux pinces, elle se met et s’enlève facilement, même quand bébé c’est endormi.

le PATRON ET TUTORIEL couture sont disponibles sur ETSY, sous « tuto cape portage » (ou en suivant ce lien)

Idéale pour les débutantes, le patron et le tutoriel sont faciles à suivre et à mettre en oeuvre. Vous pourrez ainsi fabriquer une cape pour vous même ou pour offrir.

en voici un extrait, il est fait comme les autres tutos de ce site.

Tableau promenade en famille

 Pour décorer le couloir, j’ai fait un tableau en rouge et blanc de 75 par 115 cm… qui a finalement fini comme déco de salon devant la TV! On le déplace pour regarder la télévision et le reste du temps on a un beau tableau!

Après avoir peint le tableau en rouge, j’ai fait la structure du dessin à la craie, puis j’ai peint les personnages et les branches au pinceau. Les détails des branches sont faites avec une seringue.

 

Pour une autre création :

Baume de soin magique ! visage et corps à la cire d’abeilles et huile d’olives

Comme chaque hiver, la peau est mise à rude épreuve, entre le froid, le rhume, les petits bobos et les gerçures… Cette crème facile à faire est très efficace!

Elle est naturelle et remplace efficacement le baume à lèvre, les crèmes pour les mains, les pieds et tout le corps… on peut aussi l’utiliser en applications préventives quotidiennes contre les vergetures!

La cire d’abeilles est naturellement cicatrisante, l’huile d’olives est adoucissante et nutritive… alors profitons des bienfaits de la nature!

il vous faut :

  • un / des petits contenants propres
  • 50 g de cire d’abeilles en pépites
  • 150 g d’huile d’olives (3x plus d’huile que de cire)
  • 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse bio

Au bain marie, mettre l’huile d’olives et les pépites de cire d’abeilles. Mélanger jusqu’à ce que les pépites soient fondues. Ajouter l’extrait de pépins de pamplemousse pour assurer une bonne conservation.

Pour un stick à lèvres : il vous faudra verser rapidement le mélange dans votre stick vide, puis laisser refroidir pour avoir une texture assez ferme.

Pour un baume onctueux : laissez refroidir le mélange dans le bol, puis avec un fouet ou un batteur, mélanger la crème jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de grumeaux et que la texture soit onctueuse. Enfin transvasez le baume dans de petits contenant.

J’utilise cette crème pour le nez et les lèvres, les mains, et tous les petits bobos… des petits et des grands!

avec cette recette, vous pouvez aussi faire du liniment :

Bonjour et bienvenue sur mon blog!

J’aime créer, mais je n’aime pas rester toujours dans le même domaine, donc je vous présenterai plein de techniques différentes, le but est de se faire plaisir, de vous donner envie de vous lancer ou juste de vous faire rêver!

Si certaines pièces vous plaisent et que vous voulez que je fasse quelque chose sur mesure pour vous, n’hésitez pas à prendre contact avec moi via le formulaire de contact : ici ou en pied de page!

Alors bonne navigation!

Fanny

Marche-pied Ikea sécurisé – tour montessori

Après avoir fait la tour d’apprentissage montessori évolutive, stabilisée et sécurisée: http://fannydiy.net/tour-dapprentissage-plan-et-tuto/, j’ai voulu faire un marche-pied pour la salle de bain.

Mais j’avais moins de temps, et j’avais besoin de sécuriser mon fils… j’ai donc privilégié la rapidité à la version évolutive et super stabilisée. J’ai donc pris un escabeau Ikéa « BEKVÄM » et j’ai ajouté quelques tasseaux (en 2cmx4cm)

MATÉRIEL

  • un escabeau Ikéa « BEKVÄM »(qui coûte une douzaine d’euros pour la version bois)
  • 3m30 de tasseau (ici du 2cmx4cm). Découper 2 morceaux de chaque longueur: 57cm, 50cm, 36cm et 22cm
  • de la peinture
  • 22 vis : 18 longues et 4 courtes : 70 et 35mm, c’est adaptable. J’utilise toujours des vis auto-forantes, c’est plus facile que de devoir pré-percer tous les trous.
  • une fraise conique : fait un trou qui accueillera la tête de vis, pour une finition plus propre.
  • un forêt légèrement plus large que la vis
  • une perçeuse

RÉALISATION 
– Poncer et découper les tasseaux : 2 morceaux de chaque longueur: 57cm, 50cm, 36cm et 22cm

– Pré-percer les 4 tasseaux les plus longs : 

Pour resserrer et fixer ensemble deux éléments sans effort, il faut pré-percer l’élément extérieur au diamètre externe de la vis (à l’extérieur du filetage), pour qu’elle coulisse dans le trou sans devoir la tourner, mais ne pas toucher le second élément. Le vissage permet de rapprocher et serrer les deux éléments.

Sur la partie la plus large du tasseau (4cm):

  • Pré-percer deux trous côte à côte sur une extrémité, attention a le faire dans les 2 premiers centimètres du tasseau.
  • Pré-percer un trou simple à l’autre extrémité, la hauteur importe peu, mais faites le à l’extremité. Vous pouvez utiliser une fraise conique pour la finition.

– Fixer les morceaux de 36 cm pour former un U entre deux tasseaux pré-percés de même taille. Réaliser cette étape du côté avec les 2 trous côte à côte. Si on ne met qu’une vis, le tasseau tourne sur cet axe, les 2 vis évitent ce problème. Attention à faire cette étape bien à plat, et à mettre les tasseaux bien perpendiculaires.

– Fixer ces 2 éléments en U au marche-pied.

  • En fonction de la hauteur de votre plan de travail, ou du lavabo… ici, pour être environs à 85cm, j’ai fixé les 4 tasseaux à 35cm du sol.
  • Il y a un U qui arrive plus haut que l’autre pour permettre à l’enfant de passer facilement en dessous, mais d’être sécurisé une fois debout. Attention à fixer le petit U du côté ou il n’y a pas de marche, et le grand U au dessus de la marche.
  • Utilisez les trous pré-percés du bas du tasseau. Mettez les 4 petites vis pour qu’elles ne dépassent pas.
  • Ne serrez pas les vis trop fort, il faut encore pouvoir bouger les 2 éléments pour ajuster avec les tasseaux de 22cm. Ne pas encore fixer à la plate-forme.

– Relier les 2 éléments entre eux avec les tasseaux de 22cm. 

  • Mettre le tasseau de 22cm à fleur du côté du plus petit des U.
  • Si besoin, recouper le tasseau légèrement en bais pour l’adapter à l’ensemble.
  • Mettre une vis du côté du petit U, et deux vis dans le montant du grand U, pour éviter que le tasseau ne tourne.

– Visser les 4 montants à la plate-forme de l’escabeau.

– Resserrer les vis.

Voilà, amusez-vous bien!

   

Si vous voulez faire un marche pied plus stable et évolutif, vous pouvez vous lancer avec celui là :

Pour aller plus loin dans l’aménagement de votre intérieur façon montessori, voici un lien vers une formation avec 9 vidéos et 8 guides pratiques pour adapter chaque pièce de la maison!

Liniment, les fesses propres et la peau douce

voilà la recette du liniment, utilisable dès la maternité pour des fesses de bébé jamais rouges et toujours propres!

la cire d’abeille à des propriétés cicatrisantes et apaisantes, l’eau de chaux neutralise l’acidité de l’urine, mon fils n’a eu les fesses rouges qu’une fois… quand j’ai essayé d’autres produits! depuis je n’ai plus que ça, même en sortie!

Je prépare de quoi remplir un grand contenant avec une pompe, bien nettoyé pour que la conservation soit optimale.
Cette recette est facile à réaliser, se conserve 3 à 6 mois, contient moins de produits chimiques que ceux du commerce et est bon marché à réaliser.

ingredients:

200 ml d’eau de chaux
300 ml d’huile d’olive
20g de cire d’abeille
10 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse bio
5 gouttes de vitamine E pour éviter que l’huile ne devienne rance.

Mélanger 100 ml d’huile d’olive et 20g de cire d’abeille au bain-marie, jusqu’à ce que la cire soit fondue. Attention, cette étape est un peu dangereuse, l’huile devient très chaude!

dans un autre récipient, mélanger les 200 ml d’eau de chaux, le reste d’huile, puis y ajouter l’huile avec la cire fondue.

Mélanger (avec une girafe, un mixer plongeur) jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Ajouter 10 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse bio pour la conservation (3-6 mois) et quelques gouttes de vitamine E.

verser le mélange dans un contenant nettoyé et stérilisé avec un pousse-pousse.

secouer de temps en temps le flacon au cours des semaines d’utilisation.

ce mélange est à utiliser à chaque fois qu’on change le bébé pour le nettoyer, pas besoin de rincer, c’est parfait pour neutraliser l’urine et éviter qu’il ai les fesses rouges.

ou trouver tout ça?

j’achète mon eau de chaux et la cire d’abeille sur le site de brindilles.fr: pas cher et super qualité avec livraison gratuite en point relais.

La vitamine E sur aroma-zone.com

Et l’huile d’olive en supermarché

L’extrait de pamplemousse, on en trouve facilement en pharmacie ou sur aroma-zone, c’est génial aussi pour lutter contre les fatigues passagères (quelques gouttes dans de l’eau… )

 

Avec les mêmes ingrédients, vous pouvez faire un baume onctueux et multi-usage… un plaisir en hiver! La recette est :

tour d’apprentissage : plan et tuto

Mon fils d’un an est frustré depuis un moment de devoir rester par terre quand je cuisine, mais le porter tout le temps, ce n’est pas possible.

Alors je me suis inspirée de différentes tours d’apprentissage sur le net pour faire la mienne, je la voulais évolutive et très stable, j’ai donc ajouté des stabilisateurs. Depuis, il est tout le temps dessus, pour observer et participer! Un plaisir pour tout le monde!

voici les plans, le matériel et les étapes de réalisation :

MATÉRIEL :
1 manche à balai en bois (pour 2x 43 cm)
33 vis de 35mm de long et 14 vis de 70mm de long : auto-forantes pour ne pas pré percer
– de la peinture lavable
1 planche 154×40 (environs 2cm d’épaisseur)
2 tasseaux de 2m en 2cmx4cm
– des patins en feutrine

Découpe de la planche : au service coupe du magasin de bricolage, c’est plus facile si vous n’avez pas le matériel à la maison!

plan de découpe de la planche de 2mx40

 4 montants de 90×8 : 90 cm étant la hauteur de mon plan de travail, vous pouvez adapter au votre.
– 1 plaque de 24×35
– 1 plaque de 39×35
1 pièce de 70x~7 dans la chute, arrondir les angles supérieurs pour faire les stabilisateurs latéraux

découpe des tasseaux : les découpes doivent être à 90° : Un étau, des serres-joints et une bonne scie sont une solution.

la découpe des tasseaux doit être a 90°

– 4 pièces de 35 cm
– 1 pièce de 31 cm
– 2 pièces de 24 cm
– 2 pièces de 22 cm (ou 24cm – épaisseur du tasseau)
– 2 pièces de 20 cm (24cm – 2 épaisseurs)
– 2 pièces de 15 cm
– 2 pièces de 39 cm (24 cm de tour et 15 cm de marche)
– 2 pièces de 7 cm (profondeur entre la plinthe et les éléments de cuisine)

OUTILS :

– 1 étau
– 1 scie à bois
– de quoi poncer
– une scie-cloche (diamètre du manche à balai)
– une perceuse
– un petit forêt
– 2 serres-joints
– un niveau à bulle

RÉALISATION :
Tout découper : la précision des découpes fera la beauté et la stabilité de la tour.

Poncer les surfaces, enlever tous les angles le long des tasseaux, des montants, les coins…

Percer les montants :
• Sur un montant, mesurer 45 et 55 cm, pré-percer avec un petit forêt, assembler les 4 montants avec 2 serres-joints, et pré-percer tous les montants ensemble selon le gabarit du premier. Sur le mien il y a 3 trous, le troisième est inutile.
• 1 montant après l’autre, utiliser la scie cloche du diamètre de manche à balai avec un foret au milieu, poncer bien les trous. Vérifier que le manche passe dans chaque trou.

Peindre, ou vitrifier… vous devez prévoir de laver souvent cette tour !

Assembler les tasseaux :
Attention à visser les tasseaux perpendiculairement.
Positionner les vis sur les tasseaux pour pouvoir passer avec les vis perpendiculaires (schéma).

  
• Fixer les tasseaux de 20cm entre ceux de 35cm
• Fixer les tasseaux de 22cm contre un de 35 cm
• Fixer les tasseaux de 39 contre celui de 35
• Fixer celui de 31 entre ceux de 39

Fixer les pieds de la marche
Au croisement des tasseaux 31 et 39, positionner l’élément de 15 cm perpendiculairement.
Le fixer avec 2 longues vis, bien enfoncer les têtes de vis. Recommencer avec le deuxième pied.

Fixer la plaque de 39×35 : la placer sur le cadre, et visser la plaque sur les tasseaux de 39 et celui de 35.

Fixer les montants :
• les placer à fleur à l’arrière et à l’avant des cadre de 20 et 22, visser sans serrer.
• Placer la marche à fleur à l’arrière, et avec le niveau à bulle la mettre à l’horizontale, visser.
• Resserrer toutes les vis.

Fixer les stabilisateurs : dans le bas du montant arrière, fixer avec 4 vis le stabilisateur de 70×7, puis y fixer les deux tasseaux de 7 cm en les écartant bien. Faire cette opération à plat pour que tout touche le sol sans soulever la structure.

construire la plateforme :

  
• Placer les 2 bouts de manche à balai dans les trous du haut.
• Positionner les tasseaux de 24cm dessus, écartés au maximum.
• Placer la plaque 24×35 par dessus, l’aligner.
• Marquer le tasseau de part et d’autre de chaque bout de manche.
• Vérifier que cet écartement soit le même pour le trou du dessous.
• Dessiner le rond du manche à balai entre les deux marques, au plus près du bord. Si le manche à balai n’est pas assez serré entre le tasseau et la plaque, il y aura du jeu lorsque l’enfant grimpera dessus, ce qui est désagréable à utiliser. Vous pourrez rectifier ce problème avec de la feutrine, mais autant éviter.
• Trouer selon votre dessin avec la scie cloche, puis ouvrir le trou avec la scie.
• Positionner les manches à balai au niveau souhaité sur les montants.
• Positionner les tasseaux découpés en dessous, la plaque 24×35 au dessus, maintenir le tout avec les serres-joints, et mettre 3 vis par tasseau : au milieu et de chaque côté du manche à balai.
• Mettre une petite vis, à moitié enfoncée de chaque côté des manches à balai SOUS la plateforme pour les bloquer.

placer les patins en feutrine sous chaque élément au sol.

Et voilà ! je vous souhaite beaucoup de plaisir pour découvrir le monde avec votre enfant !

  

Tom sur sa tour, participer ou juste observer à hauteur d’adulte est un plaisir!

Le PDF imprimable est téléchargeable! tour-apprentissage-PDF-fannydiy.net

Pour info, l’espace sur les côtés est de 8 cm, cette tour peut donc aussi être utilisée chez des assistants maternelle.

Vous pouvez utiliser librement ce tuto pour vos créations maison, merci de ne pas commercialiser cette tour. La sécurité de votre enfant reste votre responsabilité.

Vous pourriez être intéressé par une version simplifiée de cette tour :

Pour aller plus loin dans l’aménagement de votre intérieur façon montessori, voici un lien vers une formation avec 9 vidéos et 8 guides pratiques pour adapter chaque pièce de la maison!

une recette de pain maison SUPER facile, au four, sans robot

 Depuis maintenant quelques mois, je fais mon pain maison, pour les petits déjeuners de toute la famille.

J’ai développé cette recette pour la rendre la plus simple possible, sans pétrissage, sans robot, juste avec un four.

Sous forme de petites boules qui se congèlent fraîches et se décongèlent très bien, même au micro-ondes!

Ces proportions sont pour 3,5 Kg de pain soit environs 50 boules (1 à 2 semaines pour une famille de 3 personnes), vous pouvez évidement réduire les quantités!

Préparation 10 min / repos 2 à 3 heures / cuisson 20 min par tournée (prévoir 2 tournées sur 3 étages)

Matériel :
  • 2 très grands saladiers
  • 2 torchons (évite les débordements!)
  • 2 cuillères : une à soupe, l’autre à café
  • une balance
  • Un bol épais, résistant, peu haut mais avec une bonne contenance pour mettre de l’eau dans le four
Ingrédients :
  • 2 Kg de farine (type 45, mais ça marche également avec les autres farines…. c’est quand même meilleur si on met plus de la moitié en farine blanche pour garder la souplesse du pain)
  • 3 paquets de levure de boulanger sèche
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • 4 cuillères à café de sel
  • 4 cuillères à soupe d’huile (d’olive, mais vous pouvez tester d’autres huiles)
  • 1,6 litres d’eau (j’utilise directement l’eau du robinet qui est douce chez moi, ça marche très bien, vous pouvez aussi utiliser de l’eau en bouteille)
Recette :
  • Dans le premier saladier, mettez l’eau.
  • Dans le deuxième saladier,
    • mettez tous les ingrédients secs (farine, levure, sucre, sel).
    • mélanger.
    • ajouter l’huile, puis tout de suite toute l’eau du premier saladier.
    • mélanger tout de suite, à la main, en raclant les bords de haut en bas puis vers le centre du saladier jusqu’à obtenir une pâte homogène. La pâte reste collante, c’est normal.
  • Couvrir chaque saladier avec un torchon.
  • Pour vous faciliter la vie, vous pouvez vous laver les mains avec du marc de café, c’est très efficace pour enlever la pâte qui colle aux doigts. Si vous n’avez pas de marc de café, vous pouvez, avant de vous laver les mains, assécher la pâte avec de la farine.
  • Laisser reposer au moins 2 heures (vous pouvez préparer la pâte le matin et cuire le pain plusieurs heures après, avec le torchon la pâte n’aura pas coulé partout!).

  

  • Préparer vous plaques de cuisson en métal: recouvrez les de papier sulfurisé, positionnez les grilles dans le four.
    • J’ai 3 plaques, que je vais poser sur 3 grilles à différentes hauteurs dans mon four, en évitant de trop les superposer.
    • le pain gonflera encore un peu au four, mais 8cm entre chaque grille est suffisant.
    • Si vous n’avez pas autant de plaques, faites simplement plus de tournées de cuisson.
  • Préchauffez le four à 210°C en posant un bol avec de l’eau dans le fond du four

  • La pâte est encore un peu collante, utilisez 2 cuillères à soupe pour la prélever et la déposer sur le papier sulfurisé en petits tas. plus les tas sont gros, plus les pains seront gros. Je fais des tas correspondant à une cuillère à soupe par pain. Les boules gonflent encore un peu au four, si vous voulez des pains bien séparés, laissez un peu d’espace entre chacun, si vous voulez optimiser vos cuissons, les pains peuvent se coller, mais se séparent très facilement.

  • Cuire les pains jusqu’à ce que le dessous soit légèrement coloré.
    • Si vous voulez beaucoup de croûte, vous pouvez ajouter un peu d’eau sur le pain avant d’enfourner, mais ce n’est pas nécessaire, avec le bol d’eau dans le four, il y a suffisamment d’humidité.
    • si vous voulez un pain bien cuit, attendez plus longtemps.
  • Laisser refroidir les pains, et les congeler dans des sacs congélation
  • pour les décongeler, vous pouvez les mettre 30 secondes au micro-ondes, ou les sortir quelques heures à température ambiante.

Ces petits pains sont délicieux, sucrés comme salés, mais surtout avec quelques carreaux de chocolat fondu dedans!

Bon appétit!

Vous voulez tester une autre recette?

jeux de mains…un tableau, de la peinture, une famille…

une toile en lin beige, des empreintes de mains de chaque membre de la famille avec de la peinture blanche

Pour les 60 ans de mon père, j’ai organisé un cadeau familial,  simple et original, facile à mettre en œuvre. Nous sommes 5 enfants, j’ai donc opté pour un tableau composé, tout d’abord pour une question de place, mais également parce que les aléas de la vie peuvent modifier les couples! Selon la composition de votre famille, vous pouvez n’avoir besoin que d’un petit tableau, ou de plusieurs, je vous laisse composer votre arbre génial-logique!

il vous faut :

  • des toiles en lin beige de différents formats : celles-ci viennent du géant des beaux arts, mais on en trouve un peu partout, 30 cm de hauteur est agréable à utiliser. Selon le cas, vous pouvez prévoir un peu de place, ou quelques toiles en plus pour le cas ou la famille s’agrandie!
  • de la peinture blanche : acrylique, même un fond de pot de peinture pour les murs fera l’affaire, il faut juste qu’elle soit bien couvrante.
  • Un feutre blanc
  • une assiette 
  • du papier aluminium

Réalisation :

  • Recouvrir l’assiette d’une couche de papier alu pour la protéger, et y mettre une couche épaisse de peinture.
  • Chaque membre de la famille pose sa main dans la peinture, puis sur la toile.
  • Un petit tour pour se laver les mains… le marc de café aide bien pour enlever toute la peinture, sinon le côté grattant d’une éponge.
  • Avec le feutre, chacun écrit son prénom.

Une activité sympa lors d’un repas de famille!

Vous voulez une autre idée cadeau?